Le jaugeage ou l’épalement des cuves est une étape obligatoire dans la vie d’une distillerie. La bonne nouvelle c’est qu’on vous en parle, la mauvaise nouvelle c’est que ce n’est qu’une des nombreuses étapes qui vous permettent d’être une distillerie respectueuse de la législation et des contraintes administratives.


Un long parcours

Vous l’avez compris pour distiller ou monter votre distillerie vous avez deux options. La première s’appui sur un processus relativement long et complexe. Pour Valour+Lemaire ce processus a demandé un an et demi de rendez-vous, dossiers, rencontres, requêtes, demandes d’authorisations, … avant de pouvoir ouvrir ses portes et encore un peu de temps pour acquérir un alambic et le faire fonctionner. La deuxième technique est  beaucoup plus rapide. Toutefois, et soyons très clair sur ce point, elle est complètement illégale.

… Il vous suffit d’acheter un alambic en ligne, de l’installer chez vous, de lancer les distillations …

Le problème, car il y a effectivement un problème, c’est que vous allez devoir beaucoup d’argent aux douanes … notamment mais sans doute à pas mal d’autres structures.

On devait parler jaugeage

Effectivement nous devions parler jaugeage. Du coup le jaugeage des cuves c’est quoi?

L’épalement des cuves (jaugeage) est une opération qui vise a garantir le suivi des volumes qui sont détenus dans la distillerie. L’idée est celle d’avoir des cuves dont vous pouvez prouver le volume et donc le volume d’alcool qui « passe » par votre distillerie.

Mais pourquoi?

Tout simplement parce qu’une distillerie, par son statut, manipule de l’alcool. L’alcool et donc une distillerie sont soumis à différentes taxes et impôts. Comptez des droits d’accises, une cotisation sécurité sociale et la TVA, promis on vous en dit beaucoup plus dans un futur article. Par principe le contrôle des contenants et des transactions garantissent que ce que vous devez payer sera payé.
En conclusion Le jaugeage des cuves fait partie des … obligations.

On allait oublier

Effectivement petits oublis. Le jaugeage faisait partie des obligations des viticulteurs. Le mot clef est « FAISAIT ». Comme il y a plus de viticulteurs que de distillateurs en France de nombreuses sociétés de jaugeage ont stoppé cette prestation. Il vous fait donc désormais trouver le prestataire, trouver un moment disponible et faire le nécessaire.

Et

Si vous changez l’emplacement de vos cuves, que vous les déménagez ou qu’elles prennent le plus léger des impacts il faudra la ou les faire jauger à nouveau.

Et et

Naturellement tout cela est à vos frais.

Si vous souhaitez distiller ou encore ouvrir une distillerie il existe quelques contraintes. Si vous vous sentez à l’aise dans les méandres administratifs et que la rigueur au quotidien est une deuxième nature alors n’hésitez pas. Si, à l’inverse, vous souffrez de « phobie administrative » alors … peut-être qu’envisagez une micro-brasserie vous correspondrait mieux.


Cette page est aussi la votre. Si vous avez des idées de cocktails, des idées de recettes, des accords mets-spiritueux n’hésitez pas à nous les envoyer. Qui sait nous les publierons peut-être à une prochaine occasion en vous attribuant tout le mérite naturellement.

Au quotidien et pour suivre nos aventures rejoignez nous sur Instagram

Retrouvez d’autres articles sur la page Blog

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé