Les types de whisky : Single Malt, Blend, Fleur de malt, Scotch… pour les néophytes voulant se lancer dans l’univers du whisky, il n’est pas rare d’être un peu perdu lorsque l’on commence à regarder ce qui existe en « Whisky ». Un petit rappel sur les différents types de whisky et leurs appellations, vous allez voir, ce n’est pas compliqué ! Suivez le guide…

Single Malt : il s’agit ici d’un type de whisky qui est produit et qui provient d’une seule et même distillerie. Le cahier des charges oblige à la distillerie qui façonne ce whisky de n’utiliser que de l’orge et uniquement de l’orge, cette orge est bien sûr maltée. Une fois le mashing effectué, et uniquement avec de l’orge, alors on devra le distiller dans un alambic « à repasses » appelé Pot Still.

Whisky de grains : c’est un whisky qui est obtenu à partir d’orge mais aussi de maïs et de blé après une distillation continue. Il n’est pas fréquent de trouver des whisky de grains embouteillés en tant que tel. Ce sont des whisky qui sont souvent réservés pour la production de « Blend Whisky ».

« Single cask » signifie qu’il n’y a eu aucun assemblage et que le whisky provient d’un fût unique.

Blend Whisky : si on mélange du Single Malt avec du whisky de grain on obtient du Blend Whisky ! On compte généralement dans un Blend Whisky, 40% de Single Malt et 60% de Whisky de grain. En anglais, « Blend » veut dire « mélange ». Les Blend Whisky représentent presque 90% la production écossaise. Les Blend ont cette particularité d’être plus léger que les Single Malt et moins cher en général.

Petit rappel : il faut 3 ans (et 1 jour !) d’élevage sous bois (c’est à dire en fût) pour appeler un distillat de brassin « Whisky ». Comme son nom l’indique, les « Scotch » Whisky sont réservés aux whisky provenant d’Ecosse. On rencontre souvent et de plus en plus des spiritueux ayant pour nom « Fleur de Malt » ou bien encore « Esprit de Malt ». Ce sont tout simplement des spiritueux qui n’ont pas 3 ans d’élevage sous bois et qui sont tout de même commercialisés. Ils n’ont donc pas le droit à l’appellation « Whisky ». C’est une demande forte du marché qui incite les distillateurs à ne pas attendre 3 ans avant de vendre. Il n’est pas rare de trouver de très bonnes bouteilles en dehors de l’appellation « Whisky ».

Peut-on faire un Blend (un mélange) de Single Malt ? Et bien oui, c’est tout à fait possible ! Il faudra simplement que l’embouteilleur inscrive bien Blended Malt Whisky et non plus Single Malt.

Enfin, « Single cask » signifie qu’il n’y a eu aucun assemblage et que le whisky provient d’un unique fût.

Bonne dégustation et surtout n’oubliez pas : pas de snobisme en termes de Whisky, tout est une question de goût et de moment de dégustation !

Si la mixologie vous intéresse, alors c’est par-là !

Si nos produits vous intéressent, alors c’est par ici !

En général, vous êtes intéressés par le monde des alcools, de la distillation et par l’univers Valour + Lemaire ? Alors inscrivez-vous à notre newsletter afin de recevoir nos articles et suivre notre blog.

Crédit Photo :  Adam Wilson on Unsplash